Un total de 3 pages ont été trouvées avec le mot clé Partager et diffuser sa veille.

La Curation

Auteur de la fiche : Emilie Hullo, Outils Réseaux
En introduction : Une nouvelle pratique s'est considérablement développée depuis 2011 au sein de la Toile et ne cesse de faire parler d'elle : la curation (ou curating). Destinée à lutter contre l'infobésité et à redonner par là-même du sens au web social, elle consiste à sélectionner des contenus en ligne d'après leur pertinence et selon un thème spécifique, à les éditorialiser et les partager.  A la différence de la simple veille documentaire qui consiste à collecter l’information et à transmettre les fruits de ses recherches, ce concept met l'accent sur l'éditorialisation. Ici, l'information est contextualisée et la subjectivité clairement revendiquée !
Présentation du concept abordé : La mission du curator

Né aux Etats-Unis, le terme de curation fait l'analogie avec la mission du curator, le conservateur de musée chargé de choisir des œuvres d’art qui seront mises en valeur lors d'une exposition. Sorte d'éditeur du web, le curateur va ainsi à sa manière orchestrer une veille sur une thématique particulière en prenant soin de sélectionner les informations qui lui semblent intéressantes, éventuellement les commenter, les valoriser et partager le tout. En somme, il s'attache à constituer une revue de presse de contenus numériques et à la diffuser  via une plateforme dédiée (Scoop.it, pearltrees, Paper.li etc.).

En vieux français, la curation désigne la guérison et son processus. En ce sens, la curation apparaît comme un remède pour faire face à la surabondance d'informations.
Résumé, traits caractéristiques : Veilleur et curateur, quelles différences ?

Le veilleur

  • 1. répond à une demande quand elle n'émane pas de ses propres besoins

  • 2. sélectionne des sources qui produisent du contenu

  • 3. peut travailler sur n'importe quelle thématique, dans la limite de ses compétences

  • 4. n'adopte pas de point de vue ou de ligne éditoriale
Le curateur
  • 1. a une attente

  • 2. éditorialise des sources pour produire du contenu qualifié et valorise l'information par la mise en avant des sujets, la mise en page des articles etc.

  • 3. est mû par un ou des centres d’intérêt et a donc souvent une thématique de prédilection.

  • 4. est volontairement subjectif
Zoom sur :

Pearltrees

Auteur de la fiche : Frédéric Renier, Supagro florac
Licence de la fiche : CC-BY-SA
En introduction : Pearltrees permet d'organiser ses signets sous forme d'arbre. Il permet de partager ses favoris internet sur le web. Il permet de bénéficier de la veille d'autres internautes mais aussi d'organiser des groupes de veille collaboratives.
bf_imagepearltrees.png
Site officiel : http://www.pearltrees.com
Famille d'outils : Outils de veille
Présentation :
Pré-requis : Compétences
  • savoir naviguer sur le net
  • savoir installer une extension dans son navigateur
Technique
  • lecteur flash sur son ordi
Quelques applications :
  • Partage de signets web
  • Veille collaborative
  • Bookmarking social
  • Organiser ses signets
Prise en main :
Avantages :
  • présentation originale
  • lié à Twitter et Facebook
  • génération de widgets
Inconvénients :
  • on ne peut pas importer ou exporter ses données
  • pas de flux RSS 
Licence : Logiciel propriétaire, Gratuit
Utilisation : Facile
Installation : Ne s'installe pas

Scoop it

Auteur de la fiche : Emilie Hullo, Outils Réseaux
Licence de la fiche : CC-BY-SA
En introduction : Scoop it est une plate-forme en ligne qui permet de centraliser les fruits de sa veille en créant des topics (pages thématiques) sur un sujet précis, dans lequel sont agrégés des liens vers des pages web, et de les partager. Les contenus se présentent sous la forme d'une revue de presse attractive publiée sur internet. Les utilisateurs peuvent s'abonner aux comptes d'autres usagers, suivre leur veille mais aussi « rescooper » l'information (comme ils la « retweeteraient » sur Twitter). 

Ce service est doté de nombreuses fonctionnalités qui offrent la possibilité de modifier l'ordre d'apparition des "articles" (c'est-à-dire des pages web citées) ainsi que les images, de créer un édito ou encore de commenter les pages.
bf_imagescoop_it.jpg
Site officiel : http://www.scoop.it
Famille d'outils : Outils de veille
Présentation :
Prise en main : Le site des enseignants documentalistes de l’Académie de Toulouse propose une série de 5 tutoriels pour apprendre à utiliser Scoop.it.
Pour aller plus loin : Scoop.it dans  (eb0660)
Avantages : Facile à utiliser et prêt à l'emploi, Scoop it est à la fois un très bon outil de veille et un service efficace pour agrandir son réseau autour de sujets précis. Très axé réseaux sociaux, il permet de partager facilement son contenu sur Twitter et Facebook. Il offre également la possibilité à l'utilisateur de suggérer des contenus à un autre usager. Il dispose également d'une fonction de classement par tags qui permet de retrouver facilement les informations publiées ainsi que d'un outil de statistiques.
Inconvénients : Scoop it manque d'un système pour catégoriser ses ressources et d'un sommaire.
La version gratuite est limitée : l'utilisateur ne peut créer que 5 topics avec son compte et un topic ne peut être alimenté par plusieurs curateurs. Dans cette version, il n'est donc pas optimisé pour la collaboration.
Licence : Freemium
Utilisation : Facile
Installation : Ne s'installe pas
Filtrer :  Communiquer et échanger  concept  Créer un réseau (et fonctionner...)  Enseigner/former  méthode  Organiser et planifier  Organiser un évènement à plusieurs  outil  Partager et construire collectivement des ressources  Partager et diffuser sa veille  Produire et gérer du contenu  Programmer et développer  Russie  Soviet  Télétravailler  Travailler ensemble et à distance  Veiller  Visualiser des données